Le-livre-des-Baltimore

Je retrouve Marcus Goldman qui cette fois raconte l'histoire de ses cousins Hillel et Woody et de leur enfance commune.

On sait dès le départ qu'un drame est arrivé mais il faut attendre la fin pour le découvrir lequel.

J'ai été emportée, émue, subjuguée...

J'ai même mis plusieurs jours en m'en remettre tant j'ai été touchée par ce qui arrive aux personnages, leur humanité, leurs erreurs, leurs faiblesses, leurs défaillances...

Je ne pourrai pas oublier le personnage de l'Oncle Saul Goldman... J'ai vécu sa peine, ses souffrances et sa chute...