Mon petit monde...

06 avril 2020

Surtensions - Olivier Norek

91592787_800680853755178_4374915827292438528_n (1)

Sixième lecture de confinement... (j'ai quasiment fini ma PAL prévue à cette occasion. Je vais être obligée d'en préparer une autre!)

Mon premier Norek... il m'a été prêté et j'ai découvert en cours de lecture que c'était un tome 3. Heureusement, ça ne m'a pas géné pour la compréhension.
Par contre ça m'a donné une bonne grosse envie de les lire ces 2 tomes! J'attendrai la réouverture de la bibliothèque pour voir s'ils sont disponibles.
L'enquêteur Victor Coste et son équipe enquêtent sur l'enlèvement d'un jeune garçon puis sur le braquage du tribunal qui se trouve juste à côté de leurs locaux. et j'avoue que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Olivier Norek est lui même flic et ça se sent très bien (les descriptions sont précises et crédibles).
En fait ça se lit tout seul!!!!

Posté par pouffie à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 avril 2020

Enfin habillé!!!! Tout arrive!!!!

Ah la la la la... Ce confinement n'en finit pas de me faire sortir tout ce que je dois montrer ou terminer...

J'avais fait pour Rébecca une poupée de type Waldorf lors d'un atelier... et il y a quelques années, je dirais... 4 ans, j'avais réalisé sa version garçon pour Raphaël... mais ce poupon terminé est resté longtemps à poil!

Du coup, je ne vous ai jamais montré le poupon et Raphaël a 12 ans.... Voilà voilà!!!

Pas grave, il est quand même content!!! (Il joue super bien la comédie mon grand!)

Voici donc la bête enfin habillée... 

92534309_1143770669296668_5299133888210141184_n

 

Petit jean ample et élastiqué, T-shirt en jersey avec petit écusson de mon stock... (patron maison)

92131238_236557714387027_1083700199597015040_n

 

Il a enfin rejoint sa soeur qui l'a attendu si patiemment et lui a même piqué son cheche!!! et les deux compères se sont installés sur un autre en-cours..... (ALERTE! stock d'en-cours inépuisable!!!!)

 

Posté par pouffie à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2020

Simplifier le confinement jusque dans les détails!

Alors quand on vit en confinement, on vit ensemble! Vraiment ensemble!

On se rend compte des habitudes de chacun, on écoute les envies de tous, on passe du temps ensemble et surtout on découvre les drames de la vie quotidienne de nos enfants!!!

Oui oui!!!! Je n'exagère pas du tout!!!

Plus de coiffeur!!!! l'enfant garçon de 12 ans se retrouve coiffé comme un pétard... maman se transforme en coiffeuse (merci les tutos YOUTUBE!!!) et je suis pas peu fière du résultat, le papa qui vit aussi un drame avec ses cheveux y passera demain!!! Espérons que le résultat soit aussi là!!!

Le drame de l'enfant fille de 8 ans est tout autre... vous rendez vous compte que quand on doit jouer à un jeu de cartes en confinement et qu'on a 8 ans et ben les petites mimines sont justes trop petites pour tenir des familles ou des cartes de UNO, du coup les cartes tombent, les autres membres de la famille voient le jeu et on rajoute du drame au drame!!!

NON NON NON!!! Impossible de laisser les choses comme ça... Sinon la déprime de la pépette est proche...

Un petit tour sur Pinterest, quelques photos pour s'inspirer, un petit gribouillage sur le carnet à projets, des chutes, un vieux set de table abimé pour l'intérieur et Tadaaaaaaaaaaam!!!

92191121_2694659760657204_453024869685133312_n (1)

Fin du drame, fin de l'histoire!!!

Et je vous raconte même pas la joie de ma BBK... avec un :"T'es la meilleure maman!!!" qui te fait bomber le torse...

 

Posté par pouffie à 17:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 avril 2020

On regrettera plus tard - Agnès Ledig

91878699_929434377526826_3397366444495732736_n

Lecture simple et rapide... peut-être même trop.
Encore une lecture sans prise de tête faite uniquement pour se détendre. Ne pas en attendre plus et c'est un peu dommage.
Eric mène une vie de bohème, dans une roulotte avec sa fille de 7 ans. Un soir d'orage, sa roulotte est endommagée, sa fille est brûlante de fièvre, il se retrouve contraint de taper à la porte de Valentine, institutrice dans un petit village des Vosges, pour demander de l'aide.
Des personnages cabossés par la vie, une rencontre fortuite... bim boum badaboum!!! Fin prévisible...
Mais alors pourquoi alors que certains passages sont vraiment prometteurs et jolis (par exemple quand Valentine donne un cours de poterie à la gamine), l'autrice se sent elle obligée de casser cette harmonie par des dialogues complètement improbables et des relations qui le sont encore plus? (on en parle de ses discussions avec son collègue et meilleur ami Gaël?)
Je n'attendais pas un grand coup de coeur de ce roman mais un peu de crédibilité n'aurait rien gâché.
Je me rend compte que c'est vraiment la différence de niveau littéraire entre les passages descriptifs et les dialogues qui m'ont fortement dérangé... plus que l'histoire qui était plutôt divertissante pour ce type de livre.

Posté par pouffie à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2020

La petit baleine que l'on voit partout...

En ce temps de confinement, on voit fleurir partout pleins d'activités gratuites... dont ce patron offert par Chouette Kit ICI et que je vois partout sur IG et FB...

Voici donc les versions imaginées par ma fifille pour un très bon moment passé ensemble à faire ces mignonneries...

91793795_2910177675687405_113279672237686784_n

91911965_206356813984355_5249447722255122432_n (1)

91530175_1099422303755665_5001837488931602432_n (1)

 

A bas les chutes! Rien ne se perd!!!

Posté par pouffie à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 avril 2020

La part des flammes - Gaëlle NOHANT

91809654_2580667375526149_4699514328649302016_n

Quatrième lecture de ma PAL de confinement:

1897 - Paris - Incendie du Bazar de la Charité
Honnêtement, avant la série passée récemment je ne connaissais pas cette histoire.
Puis j'ai appris l'existence de ce roman sur le même événement (mais rien à voir avec la série) et je l'ai demandé à Noël! J'en suis ravie!
Le Tout Paris mondain se presse au Bazar de la Charité, rue Jean Goujon pour assister à la vente de charité de l'année, là où les élégantes doivent être vues.
Un incendie se déclare et dévorent en quelques minutes le décor réalisé en matériaux hautement inflammables. Les victimes sont nombreuses, surtout des femmes, beaucoup meurent, les survivantes sont dramatiquement brûlées et traumatisées.
Nous suivons le destin de certaines de ces survivantes, leur réactions et celles de leur entourage, leur liens.
L'autrice nous offre un remarquable portrait de la place de chacun à cette époque (riches et pauvres, hommes et femmes, Nobles et parvenus), des descriptions minutieuses et réalistes de l'incendie, du Paris et de la société parisienne de l'époque et un formidable travail de recherche sur la société et les moeurs (importance des réputations, des titres, de l'apparence, la pratique du duel, l'internement, la religion et la République)
Un roman qui se dévore et offre le plaisir de découvrir des personnalités attachantes et riches.
Je recommande.
J'ai passé un excellent moment.

Posté par pouffie à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Un voilage pour ma jolie...

Trois ans que cette fenêtre attend un rideau...

Ma pépette ne s'en plaignait pas mais souvent je me disais: "Tiens! Il faut que je fasse son rideau..."

Mouais, puis je commençais tout autre chose!!!!

Alors comme la pandémie et le confinement m'ont mis en transe et que j'ai l'impression d'être investie d'une mission... je me suis fait une TO DO LIST de la mort de ce qui traîne à la maison!

Et ce voilage étant en bonne place, j'ai attaqué après une grosse journée de télétravail et fini juste à temps pour l'heure du dodo...

91549190_527223154882373_4697302532161011712_n

91324282_2771880502860588_5876462138008010752_n

 

Posté par pouffie à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2020

Top Phildar en Aviso chiné...

Ouille ouille ouille!!!

Il est pas d'hier celui ci... tricoté depuis au moins 6 ans mais jamais assemblé!!! Mais mon dieu, quelle est cette maladie??? Le maladie de la finition ou plutôt du refus de finition!

Mais bon une pandémie plus tard, me voici avec un pull de plus dans ma garde robe!!!

91972454_2628975040564679_2282856052187725824_n

Comme l'indique très bien le titre, il est réalisé en Aviso de Phildar (fil recommandé sur le modèle, dans un vieux Phildar de 2003 ou 2004 si je me rappelle bien!)

 

Posté par pouffie à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Peine perdue - Olivier ADAM

91109019_207079457399661_8770518459055341568_n

Troisième lecture de confinement...

Pour le coup je suis passée complètement à côté de ce livre... L'idée de base me semblait pourtant pas mal...
Quelques jours dans une ville proche de Nice (elle n'est pas nommée) et la vie de 22 personnages sous forme de roman choral...
Pourtant, j'ai un faible pour ce format mais là...
Pour être claire, j'ai eu du mal à arriver au bout à cause du désespoir qui se dégage de chaque histoire... Misérabilisme sans aucune porte de sortie et sans émotion (en même temps comment s'émouvoir de personnages dont on ne fait qu'effleurer la personnalité?)
Quelques clichés aussi surtout sur le personnage de Pérez...
Bref, je n'étais pas le bon public...
Après discussion avec un lecteur sur le groupe, il me conseille de retenter l'expérience avec un autre titre... Affaire à suivre...

Posté par pouffie à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2020

MANSFIELD PARK - Jane Austen

91489194_533844377328630_3554218422512386048_n

C'est ma deuxième lecture de ma PAL de confinement et mon deuxième Jane Austen après "Orgueil et préjugés que j'avais adoré... Celui-ci un peu moins quand même.

Même si j'aime toujours autant ce style british victorien suranné, j'ai trouvé les personnages bien moins attachants et le tout vraiment très long... 100 pages de moins aurait peut être été bénéfique.
Mais ceci reste une très bonne lecture pour moi et Fanny Price une héroïne différente.
On aimerait quand même bien secouer tout ça... L'héroïne comme ses tantes!

Trois soeurs se marient. L'une à Sir Bertram, ce qui constitue un beau mariage, l'autre à Mr Norris, Pasteur, moins prestigieux mais très honorable. La troisième fera un mariage honteux avec Mr Price, homme vulgaire et quitte pour toujours les environs de Mansfield.
Les deux premières soeurs, apprenant que la troisième vit une vie misérable et a de nombreux enfants, décident, par charité, d'accueillir à Mansfield Park, la fille aînée des Price: Fanny. Cette dernière arrive chez eux à 10 ans et à beaucoup de mal à trouver sa place parmi ses cousins et ses cousines trop gâtées. Seul son cousin Edmond lui sera d'un grand secours... C'est dans ce contexte que Fanny est éduquée et grandie... Quelle sera sa place? Un témoignage des règles en vigueur à l'époque... Désuet et surprenant...