Je ne connaissais pas, c'est mon premier Peter JAMES et ma collègue m'en a passé trois...

Pour le résumé, je me suis servie sur Babelio.com...

A deux pas de la mort

Nuit de la Saint Sylvestre à Brighton: une jeune femme est violemment attaquée à l'hôtel Métropole. Son agresseur emporte ses vêtements et ses escarpins de luxe avant de prendre la fuite.

Quand l'info tombe, le commissaire Grace est précipité 12 ans en arrière en 1997.

A l'époque, l'homme aux chaussures, comme on l'avait surnommé, avait agressé plusieurs femmes, avant de s'emparer d'un de leurs escarpins. Tous des modèles de créateurs. Un Trophée...

Un souvenir cuisant pour Roy Grace qui n'est jamais parvenu à arrêter le coupable. Lorqu'une seconde agression avec vol de chaussures est recensée à Brighton, le profil d'un fétichiste commence à se dessiner.

Quant aux similitudes avec 1997, elles se multiplient.

Même schéma, même période de l'année, même mode opératoire... Or, après la cinquième victime, l'homme était passé au meurtre. Roy Grace veut éviter à tout pris que ce cycle macabre ne se répète.

Pour cela, il va devoir replonger dans un passé tourmenté à une époque où son épouse Sandy n'avait pas encore disparue...

Sombre histoire, halletante, prenante, pleine de fausses pistes.

On vit l'histoire et l'enquête sous plusieurs points de vue: les suspects, les policiers, les victimes, les violeurs / meurtriers / fétichistes quand on ne sait pas encore qui ils sont.

Les chapitres courts apportent beaucoup de rythme et passent d'une personne à une autre.

C'est surtout un traquenard pour ne jamais lacher le livre... "Oh! le prochain chapitre ne fait que trois pages, allez encore un petit peu!!!"

Mais je ne soupçonnais pas que des escarpins de marque à hauts talons pouvaient rendre fous autant les hommes que les femmes!!!