41j3yjCLHbL

 

Anna et Serguei habitent avec le fils d'Anna dans la proche banlieue de Moscou. La radio, les journaux parlent d'une grande épidémie et de nombreuses morts. La situation empire jusqu'à ce que Moscou soit fermé, en quarantaine. Les heures passent, les communications se coupent une à une et plus personne n'est joignable.
Avec la peur augmente l'insécurité et les violences.
Jusqu'au jour où la ville est déclarée morte, où il faut fuir pour échapper à la maladie, à la mort, aux autres, aux souvenirs... Fuir avec qui? Pour aller où?
Anna, Serguei et Micha partent avec un groupe pour Vongozero mais le chemin est semé d'embûches.
Le suspense est au rendez-vous, les personnages ont tous des réactions très différentes et qui éveillent l'intérêt mais le récit est un peu long. de longs passages n'ont hélas pas grand intérêt et écrase le rythme.

CVT_Le-lac_685

 

Dans ce deuxième opus, nous retrouvons les survivants du tome 1, enfin arrivés à leur destination: Vongozéro...
J'avais aimé le premier volet "VONGOZERO" mais j'en avais regretté les quelques longueurs et le fait que malgré l'état de fuite, il ne se passait parfois pas grand chose.
Bizarrement, alors que dans le tome 2 les survivants ont atteint le lac et ne peuvent plus en bouger, le récit de la survie est plus haletant, plus stressant, plus passionnant et pour le coup, il s'en passe des choses.
J'ai traîné pour finir le 1, j'ai dévoré le 2....même si j'aurai bien voulu avoir une idée de ce qui pourrait se passer après!
Huis clos étouffant dans une nature hostile et aucune ressource, avec des personnes que l'on a pas choisi. Comment conserver son humanité?