41g+vhQnXdL__SX210_Un livre pour exorciser son histoire familiale.
Confrontée à la mort de sa mère Lucile, Delphine de Vigan retrace son histoire.
Gratter une à une les couches de vernis, détricoter les apparences d'une famille parfaite et unie pour en extraire les morceaux de vérité.
Intime et douloureux, percutant, plein d'amour mais surtout de colère. C'est un récit et non un roman et les proches de l'auteur ne sont pas épargnés.
Je comprends le besoin d'évacuer, de faire son deuil, du besoin de l'écriture comme d'une thérapie mais j'ai été un peu gênée par le sentiment que le linge sale est lavé en public...